Connaitre le Bac Acier


  1. Déterminer l'utilisation

  2. Choisir le bac en fonction de cette utilisation

  3. Couverture

  4. Bardage

  5. Accessoires pliés

  6. Fixations

  7. Conditions de vente

  8. Stockage, manutention, précaution au montage



 



  1. Déterminer l'utilisation

    Couverture ou bardage.



  2. Choisir le bac en fonction de cette utilisation

    • Couverture sèche : Bardage simple peau

    • Couverture isolée : Bardage double peau

    • Couverture anti-condensation : Bardage horizontal

    • Couverture panneau sandwich : Bardage panneau sandwich

    • Couverture étanchée


    Retour au sommaire

  3. Couverture

    1. Couverture sèche

      • Indiquer la nature du profil, exemple : Nertoit 3.45.1000 TS (Toiture Sèche)

      • Préciser l'épaisseur en 63 ou 75/100e en tenant compte des caractéristiques techniques du bac (portées) et du souhait du client

      • Indiquer la face de laquage (face N en couverture)

      • Donner la nature du revêtement : galvanisé ou pré laqué avec le nom et le numéro RAL de la couleur



    2. Couverture isolée

      • Soit le bac-acier est posé sur une couverture existante (fibro, bac...) à l'aide de différents systèmes (Faynot, Etanco). Entre les 2 couvertures on déroule une laine de verre. C'est ce que l'on appelle une « sur-toiture ».

      • Soit des panneaux isolants rigides type STISOL sont mis en oeuvre entre la couverture et les pannes s'il n'existe pas d'ancienne couverture, si celle-ci est trop endommagée ou encore s'il s'agit d'un bâtiment neuf.

      • Dans les 2 cas on parle de couverture « chaude » parce que l'isolant est au contact de la tôle et supprime ainsi la condensation.



    3. Couverture anti-condensation

      • Il s'agit d'un bac-acier sous lequel est apposé, en usine, un feutre absorbant qui agit comme une éponge. Il retient l'humidité ambiante et la restitue par ventilation.

      • Il y a donc obligation par le DTU de réaliser une ventilation haute et basse suffisante pour qu'un courant d'air agisse sur la sous face du bac

      • Remplir si nécessaire le plan de commande « RUBASPO »

      • Dans certains cas cette solution doit être déconseillée (bâtiment mal ventilé, trop d'humidité à l'intérieur, double emploi avec un isolant, bâtiment d'élevage...)



    4. Couverture panneau sandwich

      • Utiliser le plan de commande fournit par SPO

      • Déterminer le choix du produit à l'aide des fiches techniques et/ou du représentant SPO (épaisseur de mousse, coefficient d'isolation, épaisseur des tôles, coloris, portées, profil...)

      • Face intérieure du panneau courant en 15ù 912



    5. Couverture étanchée

      • La couverture étanchée se réalise avec un support d'étanchéité. Celui-ci se détermine en fonction des portées et de la charge requise par l'ouvrage. C'est un bac de couverture mis à l'envers sur lequel vient se poser un isolant et une étanchéité. SPO fournit uniquement le bac galvanisé ou pré laqué




    Retour au sommaire

  4. Bardage

    1. Bardage simple peau

      • Donner la nature du profil, exemple Nerba 4.25.1070

      • Préciser l'épaisseur (63/100e en pose verticale)

      • Indiquer la face de laquage N ou P (les produits de bardage spécifiques sont conseillés en face P mais peuvent être posés en face N, les tôles de couverture posées en bardage sont recommandées en face N)

      • Donner la nature du revêtement : galvanisé ou pré laqué avec le nom et le numéro RAL de la couleur

      • Prévenir le client des risques de différence de teinte en cas d'extension



    2. Bardage double peau

      • Faire appel à SPO pour déterminer le choix du plateau

      • Pour ceci fournir les éléments suivants :

        • Préférence du client sur le profil

        • Distance entre 2 appuis

        • Pose sur une ou deux travées

        • Hauteur du bâtiment

        • Lieu exact du chantier

        • Revêtement galva ou 15ù RAL 912





    3. Bardage horizontal

      • Donner la nature du profil, exemple Nerba 6.25.1085

      • Obligation d'une épaisseur de 75/100e par les règles professionnelles

      • Indiquer la face de laquage N ou P (les produits de bardage spécifiques sont conseillés en face P mais peuvent être posés en face N)

      • Donner la nature du revêtement : galvanisé ou pré laqué avec le nom et le numéro RAL de la couleur

      • Prévenir le client des risques de différence de teinte en cas d'extension

      • Les profils SPO les plus couramment posés horizontalement sont : le 6.25.1085 le 5.35.1035 le 8.25.1030 le bardage Spondine ainsi que le 40.183.915 et le 46.150.900



    4. Bardage panneau sandwich

      • Comme pour le panneau de couverture mais pas de plan de commande possibilité de bardage à fixation cachée en pose verticale ou horizontale




    Retour au sommaire

  5. Accessoires pliés

    Indiquer les références SPO pour les commandes ou joindre un croquis.



  6. Fixations

    A voir avec le fabriquant

    En moyenne prévoir 3 à 4 au m²



  7. Conditions de vente

    • Il est important d'en prendre connaissance

    • Chapitres les plus importants : DELAIS DE FABRICATION - DELIVRANCE - TRANSFERT DES RISQUES - GARANTIES


    Retour au sommaire

  8. Stockage, manutention, précaution au montage

    90% des litiges résultent du non-respect des consignes particulières liées à ces trois points. Il est donc fortement conseillé de fournir une information détaillée à vos clients ou équipes de pose, pour chacune de leur commande et livraison et de prendre connaissance des recommandations de SPO dans sa documentation.



    • Le bac acier est classé au feu M0

    • Pentes : voir tableaux et carte sur votre doc SPO

    • Charpente bois : en cas de bac anti-condensation , isoler les pannes bois avec un feutre bitumé

    • Fixations en couverture : une par nervure et par appui soit 3 à 4 au m². Si plus d'un mètre entre pannes, ajouter des vis de couturage (même chose en bardage)

    • Eclairage: il faudra ajouter un chevêtre si les pannes sont distantes de plus d'un mètre cinquante. Utiliser des bacs translucides classe 3 en couverture

    • Sur-toiture : dans le cas d'un isolant en contact avec le bac le produit anti-condensation est interdit

    • Coefficient d'isolation des panneaux sandwichs : pour comparer avec la laine de verre exprimée en R faire 1 sur R=K (coeff panneaux)


    Retour au sommaire

affiche pass